Autisme-Economie.org
Chercher
forum Chercher

17 juin 2000

 fr   en   es 
Dans la même rubrique

Octobre 2000
Contre-appel pour préserver la scientificité de l´économie

Juin 2000
Carta abierta de los estudiantes de economía

2000
Manifeste du Mouvement

Dernière modification
1er décembre 2006
info visites 3739

Le Monde

Lettre ouverte des étudiants en économie

aux professeurs et responsables de l’enseignement de cette discipline

Nous, étudiants en économie dans les universités et grandes écoles françaises, nous déclarons globalement mécontents de l’enseignement que nous y recevons. Et ce pour les raisons suivantes :

1/ Sortons des mondes imaginaires

La plupart d’entre nous a choisi la filière économique afin d’acquérir une compréhension approfondie des phénomènes économiques auxquels le citoyen d’aujourd’hui est confronté. Or, l’enseignement tel qu’il est dispensé - c’est-à-dire dans la plupart des cas celui de la théorie néo-classique ou d’approches dérivées - ne répond généralement pas à cette attente. En effet, si la théorie se détache légitimement des contingences dans un premier temps, elle effectue en revanche rarement le nécessaire retour aux faits : la partie empirique (histoire des faits, fonctionnement des institutions, étude des comportements et des stratégies des agents... ) est quasiment inexistante. Par ailleurs, ce décalage de l’enseignement par rapport aux réalités concrètes pose nécessairement un problème d’adaptation pour ceux qui voudraient se rendre utiles auprès des acteurs économiques et sociaux.

2/ Non à l’usage incontrôlé des mathématiques

L’usage instrumental des mathématiques semble nécessaire. Mais le recours à la formalisation mathématique, lorsqu’elle n’est plus un instrument mais devient une fin en soi, conduit à une véritable schizophrénie par rapport au monde réel. La formalisation permet par contre de construire facilement des exercices, de "faire tourner" des modèles où l’important est de trouver "le bon" résultat (c’est à dire le résultat logique par rapport aux hypothèses de départ) pour pouvoir rendre une bonne copie. Ceci facilite la notation et la sélection, sous couvert de scientificité, mais ne répond jamais aux questions que nous nous posons sur les débats économiques contemporains.

3/ Pour un pluralisme des approches en économie

Trop souvent, le cours magistral ne laisse pas de place à la réflexion. Parmi toutes les approches en présence, on ne nous en présente généralement qu’une seule, et elle est censée tout expliquer selon une démarche purement axiomatique, comme s’il s’agissait de LA vérité économique. Nous n’acceptons pas ce dogmatisme. Nous voulons un pluralisme des explications, adapté à la complexité des objets et à l’incertitude qui plane sur la plupart des grandes questions en économie (chômage, inégalités, place de la finance, avantages et inconvénients du libre-échange, etc.)

APPEL AUX ENSEIGNANTS : REVEILLEZ-VOUS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !

Ce texte a été publié dans Le Monde du 17 juin 2000. Il a été signé par près d’un millier d’étudiants et plusieurs dizaines d’enseignants en seulement un mois.

 
Autisme-Economie.org > Les Textes > Textes du mouvement > Textes fondateurs
 
 
Autisme-Economie.org - Site réalisé avec SPIP par Siloh.