Autisme-Economie.org
Chercher
forum Chercher

2000

 fr 
Dans la même rubrique

2000
La poule, l’oeuf et Schotter...

2000
Les perles de Schotter (extraites de son manuel !)

2000
Une autre fable de Monsieur Lucas

2000
Robinson S.A.

2000
Robinson Crusoe et la macroéconomie

2000
L’émergence des prix

Messages: 1
Dernière modification
30 novembre 2006
info visites 3092

Les bananes de Lucas

Lucas, prix Nobel, dans l’article "Methods and problems in business cycle theory" publié dans le très sérieux Journal of money, credit and banking (nov. 1980) écrit, à propos de " la façon dont la société dans son ensemble peut vraisemblablement réagir à des changements dans son environnement " (the way an entire society is likely to react to changes in its environment ? ")

" Pour être plus concret, posons-nous la question : comment réagira un singe qui n’a rien eu à manger pendant un jour lorsqu’une banane est jetée dans sa cage ? Je pense que nous disposons de suffisamment de connaissances à propos du comportement des singes pour prévoir ce qui se passera. Modifions maintenant la question : comment réagiront cinq singes n’ayant rien eu à manger pendant un jour lorsqu’une banane est jetée dans leur cage ? C’est là une question entièrement différente de la précédente, à propos de laquelle la connaissance des préférences des singes (chacun veut le plus possible de bananes) et des possibilités techniques (la consommation totale de bananes ne peut dépasser une unité) ne fournit même pas un début de réponse. Il est clair que, pour pouvoir ébaucher une réponse à une question si compliquée, nous avons besoin d’en savoir plus sur la façon dont un groupe de singes interagit. L’ingrédient omis jusqu’à présent est, évidemment, la concurrence. Prenons notre banane, coupons là en cinq morceaux et donnons-en à chacun des singes, et imposons-leur la règle qu’ils ont la possibilité d’interagir seulement en échangeant des morceaux de bananes contre des minutes de grattage de dos, à un taux fixe donné (j’avoue que je n’ai pas la moindre idée comment tout cela pourrait être organisé, dans la pratique). Dans une telle situation, et avec suffisamment d’information sur la façon dont les singes veulent choisir entre être grattés dans le dos et déguster de la banane, nous pouvons prédire l’issue de leurs interactions (le prix d’équilibre et les quantités échangées), du moins si nous disposons de suffisamment de moyens de calcul ".

Ainsi, même le monde des " singes economicus " est supposé être soumis à des règles, si on veut le modéliser et " faire des prévisions " à son propos.

 
Autisme-Economie.org > Les Textes > Le Bêtisier
 
 
Autisme-Economie.org - Site réalisé avec SPIP par Siloh.